Qui sommes nous ?
Documents et formulaires
Infos, communiqués
et brèves
Infrastructures
ERJ
Accidentologie
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
177 Abonnés
Réseaux sociaux
Infos Webmestre
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Publication
Responsable de publication :
Philippe Leduncq
coordinateur de la FFMC80




Rédacteur


Nombre de membres0 rédacteur
Rédacteur en ligne : 0
Contrôle technique - Contrôle technique des 2 roues motorisés : l’Union Européenne revient à la raison ?

ffmc80_ente.jpg

ffmc80_communique_presse.jpg

                                                                                          

                                                                                                                   7 décembre 2012

 

Contrôle technique des 2 roues motorisés :

l’Union Européenne revient à la raison ?

 

Le 30 novembre dernier, en réunion préparatoire du COREPER (1), le groupe « Transports terrestres » de l’Union Européenne a retiré les 2 roues motorisés (2RM) du projet de directive sur le contrôle technique des véhicules terrestres à moteur proposé par l’Union Européenne. L’avis de la France, qui a repris les arguments des parlementaires (2) nationaux, et d’autres États membres a été déterminant. L’Union Européenne devrait également revenir sur la fréquence minimale des intervalles de visite que la Commission Européenne proposait de réduire à un an.

Pour la FFMC, c’est une première victoire du bon sens et des citoyens contre les lobbies du contrôle technique, instigateurs de ce projet de règlement au sein des institutions européennes.

Dès la publication du projet de règlement, révélé par la FEMA (Federation of European Motorcyclists Associations), les associations motocyclistes européennes se sont mobilisées pour dénoncer l’inutilité de cette mesure (moins de 0,5% des accidents de 2 roues motorisés sont dus à une défaillance technique du véhicule) et le conflit d’intérêt des inspirateurs du règlement qui espéraient en être les bénéficiaires.

Principale représentante des conducteurs de 2 et 3 roues motorisés avec plus de 10 000 adhérents, la FFMC trouve la justification de ses combats dans ces informations qui devraient être confirmées lors de la réunion du COREPER (1) du 12 décembre.
Resterait ensuite à convaincre le Parlement Européen qui est l’instance qui aura le dernier mot dans ce débat. La FFMC qui a rencontré jeudi 6 décembre plusieurs députés européens français s’y emploie avec détermination et conviction et invite les motards à rester mobilisés.

Retrouvez les propositions de la FFMC pour une meilleure sécurité routière dans son manifeste (http://www.ffmc80.com/articles.php?lng=fr&pg=201)

 

(1) COmité des REprésentants PERmanents

(2)  Voir communiqué de presse de la FFMC du 18/10/2012 : http://www.ffmc80.com/articles.php?lng=fr&pg=1116

 

ffmc_pieddepage2012.jpg


Date de création : 30/12/2012 • 16:31
Dernière modification : 09/05/2013 • 18:47
Catégorie : Contrôle technique

Imprimer l'article Imprimer l'article


La presse moto du mois

juin 2016
N° 328

Moto Magazine N°328

cliquez sur la couverture pour accéder au site MotoMag


 


Moto News n° 65

MotoNews_65.jpg 


disponible gratuitement au bureau

Le calendrier 2016 des Motos Clubs

Calendrier2016_K1C.jpg

Cliquez sur l'image pour télécharger ou disponible au bureau
["Le Site de Kiqincoup Tetoupal"]

Flux RSS
Label "accueil motards"
Archives
^ Haut ^