Qui sommes nous ?
Documents et formulaires
Infos, communiqués
et brèves
Infrastructures
ERJ
Accidentologie
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
177 Abonnés
Réseaux sociaux
Infos Webmestre
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Publication
Responsable de publication :
Philippe Leduncq
coordinateur de la FFMC80




Rédacteur


Nombre de membres0 rédacteur
Rédacteur en ligne : 0
Entretien des routes et infrastructures routières - Zones 30 et coussins berlinois
INFRASTUCTURES : « Les exemples à ne pas suivre ! »

Dans les secteurs où la vie locale est à privilégier (quartiers scolaires, commerçants ou résidentiels), les « Zones 30 », qui combinent assez souvent plusieurs aménagements destinés à faire ralentir les véhicules, sont censées rendre le cadre plus agréable et plus sécurisé. Automobilistes et usagers vulnérables, dont les deux roues sont, devraient pouvoir y cohabiter sereinement. Malheureusement, trop souvent la réalité est toute autre.
Depuis 2006, la commission infrastructures de la FFMC 80 a multiplié les contacts et les actions auprès des collectivités pour améliorer ces zones.

Concernant les « Zones 30 » qui utilisent des "coussins berlinois" en matière synthétique très glissante, il paraît urgent d'y substituer des ralentisseurs en matière minérale d'une meilleure adhérence. Du type plateaux, qui occupent toute la largeur de la chaussée, s'étendent sur 10 à 30 mètres environ et peuvent éventuellement être traversés par des transports en commun comme par des 2 roues, motorisés ou non. Ceci afin d'éviter glissades et écarts qui peuvent provoquer des chutes de 2 roues motorisés, même et surtout à vitesse réduite, l’effet gyroscopique (Force naturelle qui tend à maintenir dans sa position verticale une roue animée d’un mouvement de rotation. C’est ce qui permet à un 2 roues motorisé de rester en équilibre lorsqu’il roule) n’opérant qu’à partir de 40 Km/h environ.
C’est pourquoi nous demandons le réaménagement de ces zones et, plus largement, que l’emploi de ces dispositifs soit dorénavant proscrit.
Nous avons déjà eu l'opportunité d'évoquer ce point lors de réunions d'information sur la sécurité routière sous l'égide de l'Association des Maires de la Somme. Mais encore trop d’élus avancent l’argument budgétaire pour justifier l’emploi des « coussins berlinois ». Mais la sécurité des usagers les plus fragiles est-elle à ce prix ?
Contrairement à une idée très répandue chez les non-utilisateurs de 2 roues motorisés, ce n’est pas tant pour se soustraire à la limitation de vitesse que les usagers de 2 roues tentent d’éviter absolument ces éléments d’infrastructure mais avant tout pour ne pas chuter. Chutes qui peuvent êtres aggravées quand des éléments tels que poteaux, barrières ou boudins séparateurs sont associés à ce type de ralentisseurs.
Voici donc une liste non exhaustive des cas que nous avons signalés :
 
~~~~
 Normes d’implantation des coussins berlinois (pas toujours respectées) :
 
coussinsberlinois_01_050107.jpg
 ~~~~
 Photo d’archives MOTO MAGAZINE : « Une erreur de trajectoire ne pardonnerait pas… »

coussinsberlinois_02_050107.jpg
 ~~~~
 Photo d’archives MOTO MAGAZINE :
«Glissade ou perte d’équilibre (précaire à 30 Km/h avec une moto de 250 kgs et un passager), le motard devra éviter de se briser un membre dans les barrières à sa droite ou de s’empaler sur les poteaux à sa gauche…»
 
coussinsberlinois_03_050107.jpg
 ~~~~

 Rue Just Haüy à Amiens : « La preuve par l’exemple ! »
 
coussinsberlinois_04_050107.jpg
 ~~~~
 
Rue Just Haüy à Amiens : (vue de la rue du Blamont)
 
coussinsberlinois_05_050107.jpg
 ~~~~
 
Rue de l’Union à Amiens : «Implantation en courbe rendant ardu l’évitement»
 
coussinsberlinois_06_050107.jpg
 ~~~~
 
Rue de l’Union à Amiens : «Implantation en courbe rendant ardu l’évitement»
 
coussinsberlinois_07_050107.jpg
 ~~~~
 
Rue Fénelon à Amiens nord : «De plus ce type d’équipement, initialement destiné à des installations provisoires en zones de test, vieillit très mal et ne tolère pas le manque d’entretien de la chaussée»
 
coussinsberlinois_08_050107.jpg
 ~~~~
Rue de l’Agrappin à Amiens : «Amiens Métropole en flagrant délit ! Certes, ce type de coussin berlinois est moins épais et présente une surface quadrillée qui améliore quelque peu l’adhérence, m’enfin…»
 
coussinsberlinois_09_050107.jpg
 ~~~~
 
Avenue Jean Moulin/Rue Roland Dorgelès à Rivery : "Outre l’ Implantation en courbe rendant ardu l’évitement, la portion de 500 mètres entre la route de Corbie et la Place Jean-Jacques Rousseau multipliait les ralentisseurs alors que les 500 mètres suivants jusqu’à l’avenue de la Défense Passive (avec autant de passages piétons et de carrefours) ne comportait aucun dispositif ! Depuis, cet axe a été réaménagé avec des plateaux tels que nous les préconisons, un exemple dont devrait s'inspirer la commune voisine de Camon qui multiplie les ralentisseurs de tous types et souvent hors normes sur l'axe qui mène de la route de Corbie au centre-ville par les rues Octave cayeux, Georges Matifas et Roger allou "
 
coussinsberlinois_10_050107.jpg
 ~~~~
Rue Henri Barbusse à Longueau : « Implantation en courbe rendant ardu l’évitement, surtout quand une voiture masque le ralentisseur et rend ainsi la découverte de celui-ci trop tardive. La prise d’angle obligatoire à cet endroit interdit tout freinage ou changement de cap brutal »
 
coussinsberlinois_11_050107.jpg
 
~~~~
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 
 

Date de création : 06/01/2007 • 20:30
Dernière modification : 08/12/2010 • 23:30
Catégorie : Entretien des routes et infrastructures routières

Imprimer l'article Imprimer l'article


La presse moto du mois

juin 2016
N° 328

Moto Magazine N°328

cliquez sur la couverture pour accéder au site MotoMag


 


Moto News n° 65

MotoNews_65.jpg 


disponible gratuitement au bureau

Le calendrier 2016 des Motos Clubs

Calendrier2016_K1C.jpg

Cliquez sur l'image pour télécharger ou disponible au bureau
["Le Site de Kiqincoup Tetoupal"]

Flux RSS
Label "accueil motards"
Archives
^ Haut ^