Qui sommes nous ?
Documents et formulaires
Infos, communiqués
et brèves
Infrastructures
ERJ
Accidentologie
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
177 Abonnés
Réseaux sociaux
Infos Webmestre
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Publication
Responsable de publication :
Philippe Leduncq
coordinateur de la FFMC80




Rédacteur


Nombre de membres0 rédacteur
Rédacteur en ligne : 0
Assises Annuelles - 27èmes Assises de la FFMC : Quelle FFMC pour quels usagers ?
Par FFMC du Vaucluse

Comme chaque année à pareille époque (Pentecôte), les militants de la FFMC se réuniront du 26 au 28 mai prochain à Guidel (Morbihan).

C’est là que, face à la "grande mer", ils plancheront sur l’avenir du mouvement motard et remettront à plat son projet associatif pour l’inscrire dans l’évolution du monde des deux-roues motorisés et préparer l’avenir.

L’important essor qu’a connu ces dernières années la pratique des deux-roues motorisés ne laisse pas la FFMC indifférente. Ceci d’autant moins qu’elle s’est toujours battue pour que ce mode de transport trouve pleinement sa place sur nos routes et dans nos villes.

Nos concitoyens sont de plus en plus nombreux à l’adopter pour répondre à l’épineux problème de la circulation, notamment urbaine, comme alternative à la carence ou l’inadaptation des transports en commun et, surtout, à la voiture.

Economiques, agiles, pratiques et sûrs, les motos et scooteurs de nouvelle génération sont aussi des véhicules plaisants à conduire et qui séduisent. Certes, on ne peut plus guère parler de "passion" comme on le fait depuis longtemps quand on évoque le monde traditionnel de la moto. Il s’agirait bien plus ici de "raison", ce qui se traduirait par une approche bien plus consumériste des produits proposés.

Mais quoi ? En est-on si sûr ? Car ces nouveaux adeptes sont aussi de plus en plus nombreux à y trouver du plaisir et à se lancer sur les routes dominicales pour se balader, recommençant ainsi la vieille et longue histoire de la moto et des véhicules à deux roues avec un moteur. Et nous nous en réjouissons.

Quelles que soient les raisons de leur choix et quel que soit l’usage qu’ils prêtent à leur véhicule, ces nouveaux usagers n’en sont pas moins confrontés aux mêmes vicissitudes que les motards, "en colère" ou pas, chevronnés ou non, passionnés ou utilitaires. Après tout, la pluie tombe pareillement sur tout le monde, le froid engourdit tous les membres sans distinction, les nids de poule et les bandes blanches font serrer toutes les fesses, tannées ou tendres, etc. Jusqu’aux forces de l’ordre qui n’ont guère à se plaindre de l’accroissement du gibier pour remplir leurs quotas. Elle est pas belle la vie ?

La vie, parlons-en justement ! Car cet accroissement du nombre des usagers de 2RM (2-roues motorisés) n’est pas sans poser le problème de la cohabitation avec les autres usagers de la route. Ici aussi, pourtant, des progrès notables sont enregistrés, certainement liés à la métamorphose de nombreux automobilistes en "motomobilistes". Il est indéniable que leur regard sur les usagers de 2RM change et qu’ils y sont plus sensibles. Tant mieux !

Mais si, en valeur relative (comparée à l’accroissement du parc) et même absolue, la mortalité des 2RM est en chute sensible, les séquelles d’un accident sont tout aussi préoccupantes que l’on soit un motard "passion" ou "utilitaire", un usager néophyte ou "raison". Il n’est donc pas question que saucissonner les pratiquants pour en rechercher les plus méritants mais, au contraire, il faut que les propositions que la FFMC a élaborées, au cours de plus de 25 ans de réflexion, soient entendues par tous, même si les mentalités ne sont, à priori, pas les mêmes. Faire évoluer les comportements ne se limite pas à une seule population mais s’étend, naturellement, à l’ensemble.

C’est ici, sur leur volonté de trouver de réels moyens de sensibiliser les nouveaux adeptes aux combats traditionnels de la moto, dans la forme et dans les actes, que les militants de la FFMC détermineront l’avenir du Mouvement. Et c’est cette réflexion que les Assises 2007 devront préparer pour établir un projet novateur et ambitieux qu’entérineront les Assises 2008.

Une fois encore, les "motards en colère" feront la preuve de leur originalité et de leur esprit de solidarité en donnant tout son sens au mot "partage".



Date de création : 12/05/2007 • 23:54
Dernière modification : 17/06/2008 • 00:14
Catégorie : Assises Annuelles

Imprimer l'article Imprimer l'article


La presse moto du mois

juin 2016
N° 328

Moto Magazine N°328

cliquez sur la couverture pour accéder au site MotoMag


 


Moto News n° 65

MotoNews_65.jpg 


disponible gratuitement au bureau

Le calendrier 2016 des Motos Clubs

Calendrier2016_K1C.jpg

Cliquez sur l'image pour télécharger ou disponible au bureau
["Le Site de Kiqincoup Tetoupal"]

Flux RSS
Label "accueil motards"
Archives
^ Haut ^