Qui sommes nous ?
Documents et formulaires
Infos, communiqués
et brèves
Infrastructures
ERJ
Accidentologie
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
177 Abonnés
Réseaux sociaux
Infos Webmestre
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Publication
Responsable de publication :
Philippe Leduncq
coordinateur de la FFMC80




Rédacteur


Nombre de membres0 rédacteur
Rédacteur en ligne : 0
Présentation - Les 2 roues motorisés ne sont pas tous des motards
ffmc80_logo_erj.jpg 
Éducation Routière de la Jeunesse : ERJ


Les 2 roues motorisés ne sont pas tous des motards

La Presse, dans son ensemble, titre presque toujours les faits et méfaits dans lesquels sont impliqués des 2 roues motorisés en utilisant les termes « moto » et « motard » alors qu’en lisant le texte qui suit, on s’aperçoit très souvent qu’il s’agit en fait d’un cyclomoteur ou d’un scooter. En voici quelques récents exemples : "Un motard tue un cycliste". Faux ! La réalité : Un cyclomoteur tue un cycliste en roulant à contre sens sur un piste cyclable. « Un motard fauche et tue une mère et ses 2 enfants ». Faux ! La réalité : Une automobiliste sans permis projette une moto sur la chaussée qui vient percuter une mère et ses 2 enfants. Vous en voulez une autre ? Une jeune vendeuse de muguet se fait braquer sa recette du premier mai par un homme armé à moto, et c’est son statut de « motard » qui est mis en évidence dans les gros titres alors que s’il avait agi en voiture, la Presse aurait juste retenu que c’était un malfaiteur…

Souvent des maladresses de langage par méconnaissance du sujet mais aussi parfois un acharnement des autorités contre les motards relayé par les médias. Même si l’on ne peut pas nier que quelques motards aggravent la mauvaise image que peuvent en avoir les autres usagers par un comportement bruyant et parfois agressif, la majorité des motards, malgré une conduite de plus en plus responsable, est souvent mal perçue du simple fait de la méconnaissance de ses particularités. TF1, M6, W9 ou TMC nous ont habitués à faire tourner en boucle des reportages empreints de motophobie aux titres racoleurs sur le thème "Deux-roues, les nouveaux délinquants". Certes, il résulte de la fragilité des motards qu’ils sont plus susceptibles d’être blessés ou tués dans un accident de la circulation mais les chiffres de l’accidentologie des deux roues motorisés sont à mettre en parallèle avec l’évolution d'un marché qui ne cesse de croître.
 
Les plus petites cylindrées, dont la formation des usagers est très insuffisante, « cartonnent ».

Preuve que la répression routière à l’égard des 2 roues, la hausse du carburant et une météo souvent capricieuse ne parviennent ni à entamer l’enthousiasme de leurs usagers toujours plus nombreux, ni  à en améliorer la sécurité. Car, au-delà du contact direct avec la nature qui fait du 2 roues un formidable véhicule de loisir, les facilités de circulation et de parking ainsi qu’un moindre prix de revient kilométrique en font également un outil abordable d’intégration sociale et professionnelle. Mais la sécurité de ses usagers très divers passe surtout par une meilleure formation à la conduite, une meilleure prévention des risques et une meilleure prise en compte des spécificités de ces véhicules dans les choix opérés par les collectivités en matière d’infrastructures.

Loin de la politique simpliste et démagogique des dirigeants français, l'approche de nos voisins belges, entre autres, séduit par son bon sens et sa plus juste appréciation de la problématique auto/moto en légalisant la remontée des files quand le trafic avance lentement. Mais ils font moins bien pour l’entretien du réseau trop souvent dans un état lamentable. C’est peut-être pour ça qu’ils ont les meilleurs pilotes de moto-cross.

Mais loin de la FFMC l’idée de stigmatiser une catégorie d’usagers sur-représentée dans les accidents de la circulation sans tenter d’en comprendre les causes et essayer d’y apporter des solutions. C’est dans cette optique qu’a été créée une commission permanente d'abord intitulée « Éducation Routière de la Jeunesse et Deux-Roues Motorisé » (ERJ2RM) puis ensuite synthétisée en ERJ. Son objectif est de réfléchir à la problématique spécifique contenue dans le principe d’un continuum éducatif et, surtout, de proposer des actions en impliquant les jeunes eux-mêmes, mais aussi leurs parents, leurs éducateurs et leurs enseignants.




Date de création : 16/06/2008 • 23:40
Dernière modification : 21/12/2011 • 11:19
Catégorie : Présentation

Imprimer l'article Imprimer l'article


La presse moto du mois

juin 2016
N° 328

Moto Magazine N°328

cliquez sur la couverture pour accéder au site MotoMag


 


Moto News n° 65

MotoNews_65.jpg 


disponible gratuitement au bureau

Le calendrier 2016 des Motos Clubs

Calendrier2016_K1C.jpg

Cliquez sur l'image pour télécharger ou disponible au bureau
["Le Site de Kiqincoup Tetoupal"]

Flux RSS
Label "accueil motards"
Archives
^ Haut ^