Qui sommes nous ?
Documents et formulaires
Infos, communiqués
et brèves
Infrastructures
ERJ
Accidentologie
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
177 Abonnés
Réseaux sociaux
Infos Webmestre
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Publication
Responsable de publication :
Philippe Leduncq
coordinateur de la FFMC80




Rédacteur


Nombre de membres0 rédacteur
Rédacteur en ligne : 0
Feux de jour - Les feux diurnes pour les voitures, c’est pour 2011

Les feux diurnes pour les voitures, c’est pour 2011

La FFMC et les motards français avaient réussi à faire plier le gouvernement, qui avait abandonné l’idée d’imposer à tous les véhicules l’allumage, de jour, des feux. C’était sans compter sur « l’harmonisation européenne » : dès 2011, toutes les voitures neuves devront être équipées de feux dédiés diurnes.

feuxdedies_04_bmw_161008.jpg

Nous annoncions en février que les feux diurnes seraient obligatoires dès janvier 2010. La date a été reportée, mais la mesure tient toujours : elle entrera en application au sein de l’Union européenne, pour tous les nouveaux modèles de voitures particulières et les petites camionnettes de livraison, dès le 7 février 2011 ; et en août 2012 pour les nouveaux modèles de camions et d’autobus.

« La problématique reste entière »

 Ainsi en a définitivement décidé la Commission européenne (CE), ce mercredi 24 septembre. La CE s’appuie sur l’expérience des pays scandinaves où l’éclairage diurne est déjà obligatoire ; elle compte ainsi sur une diminution de 3 à 5 % des victimes de la route et une réduction de 15 % des chocs frontaux.

 Reste à observer si ce qui fonctionne plutôt logiquement dans ces pays à l’ensoleillement réduit sera efficace en France, en Espagne ou au Portugal. Pour les usagers de la route toutes catégories confondues, c’est probable. Mais quid des plus vulnérables ?

 « Piétons, cyclistes, cyclomotoristes et motards, la problématique reste entière pour les usagers les plus vulnérables », estimait Eric Thiollier, délégué général de la FFMC, que nous avions interrogé en février*. « On va rendre plus visibles ceux qui le sont déjà beaucoup avec tous les risques de confusion que cela induit. »

Moins de CO2 ou plus de "sécurité", l’Europe a choisi

 Ces feux diurnes ont au moins un avantage : ils ne consommeraient que 25 % à 30 % du carburant nécessaire à l’allumage des feux de croisement, qui eux engendrent une surconsommation de 0,2 à 0,5 litre aux 100 km.

 L’Europe, qui a fait de la lutte contre le changement climatique une de ses priorités, considère que la « très légère » future augmentation des émissions de CO2 est tout à fait acceptable au regard du nombre de morts sur les routes qui seraient évités.

 Trop de conducteurs ont une mauvaise vision. Tel était, en France, le principal argument du gouvernement en faveur des feux de jour. Ce qui est exact : 8 millions d’entre eux ont une vue mal ou non corrigée**.

 Bien que certains de nos voisins soient plus exigeants en matière de santé, on imagine qu’à l’échelle européenne, cet argument a joué. Au grand dam de ceux qui auraient opté pour un contrôle de la vision. Allons, soigner une jambe blessée plutôt que de mettre un pansement sur une jambe de bois ? Quelle idée saugrenue…


Grégoire Acerra - motomag.com - 24/09/2008

 (*) Motards en danger : les feux de jours sont de retour


Date de création : 16/10/2008 • 18:06
Dernière modification : 16/10/2008 • 18:28
Catégorie : Feux de jour

Imprimer l'article Imprimer l'article


La presse moto du mois

juin 2016
N° 328

Moto Magazine N°328

cliquez sur la couverture pour accéder au site MotoMag


 


Moto News n° 65

MotoNews_65.jpg 


disponible gratuitement au bureau

Le calendrier 2016 des Motos Clubs

Calendrier2016_K1C.jpg

Cliquez sur l'image pour télécharger ou disponible au bureau
["Le Site de Kiqincoup Tetoupal"]

Flux RSS
Label "accueil motards"
Archives
^ Haut ^