Qui sommes nous ?
Documents et formulaires
Infos, communiqués
et brèves
Infrastructures
ERJ
Accidentologie
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
177 Abonnés
Réseaux sociaux
Infos Webmestre
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Publication
Responsable de publication :
Philippe Leduncq
coordinateur de la FFMC80




Rédacteur


Nombre de membres0 rédacteur
Rédacteur en ligne : 0
Divers - Oui, je suis un motard en colère
Oui je suis un motard en colère!

Je suis en colère parce qu’on tue nos semblables sur les routes par ignorance, par inattention ou par mépris.

Je suis en colère parce que les pouvoirs publics, au lieu de nous écouter, ne répondent que par répression.  

Ces derniers mois ont été endeuillés par des comportements dangereux de conducteurs au dessus de tous soupçons qui "ignorent" les autres sur la route. 

François et Emilie sont décédés à cause d’un 4X4 qui leur a coupé la route sans vérifier que la voie était libre. Franck est provisoirement dans un fauteuil roulant parce qu’un autre 4X4 en sortant d’un chemin l’a poussé et coincé sous son véhicule, là aussi par inattention, plus récemment Boris nous a quittés parce qu’un tracteur agricole lui a coupé la route sans autre forme de respect du code, moi-même et mon épouse avons chuté sur une épaisse couche de boue laissée sur plus de cinq cents mètres par un entrepreneur indélicat, et bien d’autres motards sont victimes de ces comportements où la vitesse n’est pas en cause. 

A cela que répondent nos gouvernants ? Répression, contrôles et sanctions, tolérance zéro, stricte application du code de la route. Et des mesures de sécurité pour les motos : taille des plaques d’immatriculation, ça c’est de la sécurité, mesures de bruit des échappements et bientôt, peut-être, un contrôle de puissance des véhicules. Pourquoi pas un contrôle technique aussi ! Tout cela prouve qu’ils n’y connaissent rien.

En quoi ces mesures auraient-elles évité les accidents cités plus haut ? Rien que du vent, des effets d’annonce mais surtout des résultats financiers.  

Messieurs les gouvernants vous faites fausse route, sous prétexte de sécurité vous stigmatisez une population parce que c’est plus facile et que cela peut rapporter gros, vous ne répondez en rien aux problèmes de sécurité routière. La multiplication des radars a prouvé ses limites. 

En circulant ces dernières semaines on ne peut manquer de rouler sur la boue laissée là par des agriculteurs pressés et peu scrupuleux de la propreté de la route. Or il existe l’article R*116-2 du code de la voirie routière qui punit d’une amende de cinquième classe ceux qui auront répandu sur la voie publique des substances susceptibles de nuire à la sécurité….. Et les articles L.2212-1 et L.2212-2 du code général des collectivités territoriales qui chargent les maires sous le contrôle du représentant de l’état, c'est-à-dire le préfet, notamment du nettoiement des voies publiques afin d’en assurer la sécurité. Je demande donc, en écho à nos gouvernants, la stricte application de la loi et la verbalisation systématique de ces contrevenants quels qu’ils soient. La loi ne serait-elle pas la même pour tout le monde ? 

La sécurité routière est plus un problème d’éducation que de strict respect du code, c’est du bon sens, c’est le respect des autres, c’est simplement du savoir vivre.

Alors tant que vous n’aurez pas compris

Oui je resterai un motard en colère.
Bertrand, le 5 novembre 2009

Date de création : 12/02/2010 • 19:18
Dernière modification : 12/02/2010 • 19:18
Catégorie : Divers

Imprimer l'article Imprimer l'article


La presse moto du mois

juin 2016
N° 328

Moto Magazine N°328

cliquez sur la couverture pour accéder au site MotoMag


 


Moto News n° 65

MotoNews_65.jpg 


disponible gratuitement au bureau

Le calendrier 2016 des Motos Clubs

Calendrier2016_K1C.jpg

Cliquez sur l'image pour télécharger ou disponible au bureau
["Le Site de Kiqincoup Tetoupal"]

Flux RSS
Label "accueil motards"
Archives
^ Haut ^