Qui sommes nous ?
Documents et formulaires
Infos, communiqués
et brèves
Infrastructures
ERJ
Accidentologie
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
177 Abonnés
Réseaux sociaux
Infos Webmestre
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Publication
Responsable de publication :
Philippe Leduncq
coordinateur de la FFMC80




Rédacteur


Nombre de membres0 rédacteur
Rédacteur en ligne : 0
En vrac - Communiqué du 31 mai 2011 "Représailles et contrôles ciblés"
ffmc80_entete_communiquepresse.jpg
                                                                                                                            31 mai 2011
 

Représailles et contrôles ciblés !



Toute contestation n’est pas bonne en Picardie ! Le 31 Mai 2011 à 8h45 Philippe Leduncq, président de la Fédération Française des Motards en Colère est arrêté dans le village de Ferrières dans la Somme sur la route qu’il emprunte chaque jour pour se rendre a son travail. Sans radar ni moyens de contrôle, trois gendarmes cachés dans la descente de garage d’un pavillon privé l’interpellent, prétextant une vitesse élevée de 118 km/h à 1 kilomètre du dit village.

Durant l’interpellation, plusieurs autos et camions passeront à des vitesses manifestement supérieures à la limite autorisée. A la question « Vous ne contrôlez pas la vitesse dans le village ? », la réponse ne s’est pas faite attendre, « nous ne sommes pas là pour contrôler la vitesse dans le village aujourd’hui ! » Tout est dit !

Les manifestations de motards en colère semblent déplaire à la préfecture de Picardie !

Ces mesures de représailles (mise du logement sur surveillance, présence de la police devant les locaux de la FFMC) n’entament en rien la détermination des motards dans leur lutte contre l’
État pour une autre sécurité routière.

Reste que si le préfet utilise le bâton pour répondre aux interrogations des usagers de la route, le retour de bâton sera a n’en pas douter plus violent lors des manifestations de juin !

En effet, suite à cette interpellation abusive de notre coordinateur, Philippe Leduncq, nous avons de bonnes raisons de penser que les arguments que nous avançons au préfet de la Somme pour une autre sécurité routière ont suscité des représailles :

- Lors de la réunion de concertation du 27 mai, à propos du radar de la D1 à Aubigny où les pompiers nous confient volontiers que le nombre de leurs interventions sur des accidents aux deux carrefours qui suivent ce radar n'a pas diminué depuis son installation en septembre 2010, nous avons demandé au préfet de la Somme s'il n'aurait pas été plus judicieux de transformer ces deux carrefours en giratoires celui-ci nous a opposé un frein budgétaire, reconnaissant implicitement devant ses troupes et la presse que la vie des usagers de la route a donc un prix.

- Suite à notre visite à Proyart pour le coûteux spectacle du démontage de panneau avertisseur de radar, nous avons relaté le fait que le balai de voitures officielles avait démarré en trombe du parking de la mairie où discutaient encore de nombreux piétons avant de filer vers le site du panneau dont le ministre et le préfet ont applaudi le démontage. Tout comme la Peugeot 607 officielle, gyrophare goutte d'eau éteint sur le tableau de bord, dont le chauffeur nous a dépassé, façon Julie Lescaut, à très vive allure sur la route du retour vers Amiens après nous avoir collés sur plusieurs kilomètres. Nous demandions donc si c'était trop demander à ceux qui légifèrent de se montrer exemplaires ?

- Lorsqu'en aout 2010, un VIP proche de Xavier Bertrand, vient s'ajouter à la liste des personnalités qui bénéficient de passe-droits, nous tournons ce fait en dérision pour le dénoncer en éditant un motocollant (lire ICI)

- Quand nous alléguons que les 126 préfets et les 450 sous-préfets perçoivent des primes de résultats en fonction de critères édictés et évalués par le ministère de l'intérieur en matière de sécurité routière, mais pas seulement, de 41 000 à 66 000 euros par an, nous puisons justement cette source dans le bulletin n°13 d'octobre 2010 de l'Association Gendarmes et Citoyens http://fr.calameo.com/read/0000869214e853531a49b qui a été reprise par de nombreux médias.

Ce que ne peuvent ignorer les trois gendarmes aux ordres envoyés pour tendre un "piège" à Philippe Leduncq sur la route entre son domicile et son lieu de travail.

La FFMC dénonce ce manque de discernement total et regrette de voir des représentants de l’
État agir de la sorte !

Elle invite les motards ce 2 Juin à 12h30 pour un départ à 13h00 devant la FFMC, afin de rejoindre la manifestation de Saint Quentin dans l’Aisne en préambule à la manifestation nationale de l’Union des Usagers de la Route le 18 juin.


ffmc_pieddepage2.jpg

Date de création : 31/05/2011 • 21:14
Dernière modification : 31/05/2011 • 21:54
Catégorie : En vrac

Imprimer l'article Imprimer l'article


La presse moto du mois

juin 2016
N° 328

Moto Magazine N°328

cliquez sur la couverture pour accéder au site MotoMag


 


Moto News n° 65

MotoNews_65.jpg 


disponible gratuitement au bureau

Le calendrier 2016 des Motos Clubs

Calendrier2016_K1C.jpg

Cliquez sur l'image pour télécharger ou disponible au bureau
["Le Site de Kiqincoup Tetoupal"]

Flux RSS
Label "accueil motards"
Archives
^ Haut ^